Demain, le film de Mélanie Laurent

Hier, je suis allée voir Demain (je sais, elle est facile celle là), film réalisé par Mélanie Laurent et Cyril Dion et récompensé en 2016 par le César du Meilleur Film Documentaire.

J’ai pris une énorme claque dans la figure.

404473

Mais une bonne hein! Pendant deux heures, sans avoir le temps de respirer, tu te prends des chiffres, des images, des infos et des discours de plein fouet. Tu n’as pas le temps d’analyser, de décortiquer, de réfléchir à ce que tu viens de voir car tout de suite, le film t’emmène déjà plus loin.

Au cas où vous auriez vécu dans une cave depuis six mois, car le film a déjà fait beaucoup de buzz, je vais répondre à cette question brûlante :

Mais il parle de quoi ce film, Marie Bambelle?

Il parle de notre avenir. D’écologie.D’économie. D’éducation. Que de gros mots tout d’un coup! Des gros mots qui font peur. Quand on les entend, on pense à l’Apocalypse (avec un grand A), à l’extinction des éléphants, à la forêt amazonienne qui disparait chaque minute un peu plus. Et on a pas envie d’aller voir ce film.

Ce serait une grosse erreur.

Car là où les autres documentaires nous montrent des catastrophes sans fin, une Terre épuisée, abîmée, appauvrie, des gens malades et des eaux polluées, nous laissant après leur visionnage complètement déprimés et persuadés que tout est déjà foutu, Demain, lui, s’attache à exposer des solutions qui existent et fonctionnent dans de nombreux pays à travers le monde (Islande, Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, Inde…).

On en sort (en tout cas pour ma part) complètement reboosté.

Découpé en chapitres tels que l’alimentation, l’énergie, l’économie, la démocratie et l’éducation, le film nous montre des actions concrètes mise en place par de simples citoyens, des entreprises, des municipalités ou des États. De mémoire je vais vous citer les fermes urbaines de Detroit (USA), la ville de Todmorden (Angleterre), le système éducatif finlandais, le compostage mis en place par le ville de San Francisco (USA) et la démocratie réellement participative de Chenai (Inde). Mais il y en à d’autres et je ne peux que vous conseiller d’aller voir ce film. Il est extrêmement motivant. J’en suis sortie avec des envies de prendre des cours de permaculture, d’utiliser des monnaies locales, d’aller visiter Todmorden et de faire des enfants uniquement pour leur apprendre à être de bons citoyens.

Cependant, mon enthousiasme devant l’espoir soulevé par ces actions et devant le message du film ne m’a pas empêché de remarquer des longueurs ainsi que quelques incohérences dans le discours prêché par les réalisateurs et les meneurs des actions présentées. Par exemple, peut-on expliquer à son public la nécessité d’un changement d’alimentation global (plus de légumes et de céréales, moins de viande) quand le plan précèdent montre l’équipe de tournage au grand complet en train de manger au fast-food? Peut-on parler de consommer différemment, moins, de manière plus responsable et moins carbonée quand on loue un énorme 4×4 pick-up pour se déplacer? Moi je suis déjà convaincue par tout ça, mais qu’en est-il des sceptiques? J’espère que ces quelques détails n’éloigneront pas définitivement des gens de ces sujets, excédés par le trop fréquent et moralisateur « faites ce que je dis, pas ce que je fais« , problème de nombreux documentaires.

Mes réticences ne doivent pourtant pas vous empêcher d’aller voir ce film qui aborde tout un tas de sujets compliqués (Levez la main ceux qui comprennent comment fonctionne la finance internationale. Personne? Je m’en doutais… ) de manière hyper pédagogique et qui réussi à nous les faire comprendre grâce à de chouettes petits dessins. En outre, c’est vraiment un message d’espoir que les réalisateurs nous envoient en nous encourageant à agir à notre petit niveau car toutes les initiatives présentées dans les deux heures de ce film étaient, au départ, portées par de tout petits groupes, voire par une seule personne!

Alors n’hésitez pas et foncez voir ce film, je vous y engage, je vous en supplie, je vous l’ordonne! Personnellement, je compte y retourner tant le contenu était dense et rapide. Je vais essayer de prendre des notes cette fois-ci!

En attendant, bon film!

(Si vous l’avez vu, n’hésitez pas à dire ce que vous en avez pensé dans les commentaires!)


Pour aller plus loin

Publicités

4 réflexions sur “Demain, le film de Mélanie Laurent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s