L’heure du grand départ approche

The-adventure-begins
Photo by Matthew Sleeper on Unsplash

17 janvier 2018

Je n’ai rien posté depuis 6 mois jour pour jour, et je m’en excuse (je vous donne une explication plus bas). Le rythme ne va peut être pas augmenter beaucoup, mais je tenais à passer aujourd’hui, malgré le froid qui est retombé sur Avignon, malgré le temps tout gris et le brouillard, malgré mon énergie de poulpe léthargique.

J’y tenais vraiment parce qu’aujourd’hui, il ne reste que 230 jours avant notre grand départ pour un tour du monde (je le sais car j’ai compté #maniaque) !!!!

Waouh. 230 jours. Ça me fout des guilis dans l’estomac.

C’est à la fois énorme et si peu.

C’est un compte à rebours rond, c’est une ligne d’arrivée si proche, après plus de 10 ans d’attente. J’ai hâte et je suis terrifiée. Il y a tant à faire : visa, vaccins, lectures, projets, rêves… (oui, rêver avant le départ est sur ma liste). Ça me paralyse et me galvanise en même temps, même si le passage à la nouvelle année a été un vrai déclic pour moi et que je me suis donc mise à courir partout comme un poulet sans tête, affolée par les préparatifs.

Et donc, après six mois de jachère pour ce blog je suis à nouveau ici. Vous avez dû vous dire que j’avais lâché l’affaire, mais en fait non.

Ces six derniers mois, je les ai tout simplement passé à bosser pour mettre des sous de côté. Deux boulots, 5 jours par semaine, 12h par jour. Six mois que j’ai la tête dans le sac, que je ne sors presque plus, que je ne vais plus au restaurant, au ciné, au théâtre. Six mois que ne n’achète plus de vêtements (sauf urgence, genre « tiens, je n’ai plus de pantalon »), que je ne dessine plus, n’écris plus, ne créé plus, ne lis plus. Six mois que je dors, je bosse, je mange et je recommence. 14h par jour à fond les manettes (1h de trajet aller-1h de trajet retour).  Il m’est même arrivé de m’endormir en marchant (yep, c’est possible !).

Et malgré l’excitation du départ prochain qui monte, il y a quand même des moments où je me sens si… frustrée. Comme si actuellement j’étais dans une bulle temporelle, où je ne dois faire aucun projet, ne rien faire d’autre qu’économiser et attendre. Et c’est difficile. De compter chaque sous, de dire non bien souvent à plein d’invitations à sortir, de se restreindre tout le temps. Mais j’ai mis en place une technique : avant chaque achat, je fais ce que j’appelle ma « comparaison en équivalent tour du monde« , ou plus sobrement : CEETDM. En fait, je compare le prix avec le temps que le même montant d’argent me permettrait de passer à voyager.

« Hum… 30€ la jupe ? Mais c’est 60% d’une journée sur le TDM ! « .

Et bien souvent, je n’achète pas. Et croyez moi, ça n’a l’air de rien 30€, mais petit à petit, à coup de 30€ par ci, 10€ par là… Cette technique porte ses fruits.

J’arrive donc en ce mois de janvier épuisée, un peu vidée, mais ravie. Parce que tous ces efforts, tous ces sacrifices sont en train de payer, et au sens propre : j’en suis à plus des 2/3 de mon objectif budgétaire pour le départ !

« OH MON DIEU c’est en train de devenir vrai !!!! » je me dis en regardant mes comptes, et ça me rebooste le moral pour quelques jours.

Pour les curieux, notre première étape sera New-York ! Nous avons acheté nos billets en Septembre et en nous y prenant un an à l’avance, nous en avons trouvé à 200€. Yeah Baby, 400€ pour changer de continent à deux, pour aller roucouler en Amérique, pour nous amazer comme des gosses (ouais t’as vu, je commence le billinguisme).

nasa-light-notrth-america-by-night
Cette photo de la NASA, question « amazement », elle se pose là aussi non ? ❤

Les préparatifs sont commencé, en jonglant avec nos emplois du temps de maboules : rendez-vous est pris chez le médecin pour faire le point sur les vaccins, nous avons craqué nos slips en achetant un magnifique appareil photo et sommes sur le point de réserver un Airbnb.

plan-a-trip
Marie et Michel en train d’établir un plan d’action. Photo by rawpixel.com on Unsplash

C’est aussi pour moi le temps d’une remise en question, à l’avant-veille de tout quitter pour aller prendre des VDI (Vacances à Durée Illimitée). Alors je lis beaucoup, en majorité des lectures de voyage, comme pour me rappeler des merveilles que nous découvrirons ailleurs (je vous prépare vite un petit récap’ de ma « bibliothèque voyageuse ») et j’écoute des podcasts en série dont ceux-ci sont mes préférés :

Voilà, ce sera tout pour aujourd’hui, pour ce premier article de compte à rebours, de début de préparation. Beaucoup de mots pour ne pas dire grand chose au final, mais si c’est un détail pour vous, pour moi ça veut dire beaucoup. #FranceGallforever

A très vite !

Marie

Joie de partir
Nous, dès qu’on aura posé le pied en Amérique ! – Photo by Joshua Earle on Unsplash
Publicités

19 réflexions sur “L’heure du grand départ approche

  1. Génial et un plaisir de retrouver un article par ici. J’ai hâte aussi et je trépigne pour vous 🙂 Et ça va me faire tellement plaisir de te lire parler de New-York, une ville que j’ai vraiment adoré quand j’y suis allé ❤

    J'aime

    1. ❤ Merci Val ! On pense y passer quelques semaines pour pouvoir prendre notre temps. En plus, Pau y est en ce moment même et je suis très jalouse car je suis en manque de musées et le NHM m'appelle à pleine voix (par toutes les petites bouches de ses animaux naturalisés 😉 ). Bisous

      J'aime

  2. Super ! Félicitations ! J’ai hâte de lire tout ça et de vous suivre dans vos découverte. J’ai déjà deux questions :
    – vous partez avec une date de retour ou pas ?
    – et 200 euros pour NY (200 euros !!!), c’est avec quelle compagnie ? J’y suis allée en novembre pour 340 euros avec icelandait, j’étais déjà contente, mais alors là je suis stupéfaite !
    Bises 🙂

    J'aime

    1. Merci !
      Pour répondre à tes questions, nous partons sans date de retour et nous ne nous interdirons pas de travailler pendant le voyage.
      Nous partons avec la compagnie Norwegian et avons payé 199€ chacun exactement. Nous avions regardé deux semaines avant et les billets étaient à 180€ ! Je sais c’est fou !

      J'aime

    1. Merci Marie ! Je vais bien, je viens juste de passer quelques mois très très occupés. Et malheureusement, quand je travaille trop, je n’ai plus aucune créativité. Alors je préfère ne rien écrire du tout plutôt que de me forcer et du coup de publier de mauvais articles. 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s